"Allison" - Laurent Queyssi

"Allison" de Laurent Queyssi aux éditions des Moutons électriques (Photo)

Après avoir lu "Back Up" où Paul Colize me plongeait dans les années 60, avec Laurent Queyssi, je me plonge dans les années 90 et retrouve cette musique rock, noise ou pop éthérée, saturée ou planante. Une brève plongée musicale dans un roman où se croise l'adolescence, la découverte, mais aussi l'amour et l'étrange.


L'histoire de "Allison"


Retour en 1993. Pour Allison, c'est l'année de son bac et si tout va bien, elle va pouvoir enfin quitter la petite ville terne qui l'a vue grandir. Heureusement, pour passer le temps, il y a la musique. Son groupe, Sugarmaim, mais aussi tout ce qu'elle écoute : Pixies, Sonic Youth, Slowdive, Pavement et plein d'autres. 

Mais la première fois qu'elle plane, qu'elle décolle littéralement du sol, le casque vissé sur les oreilles en pleine rue, c'est en écoutant "Loveless" de My Bloody Valentine. Allison lévite et ne comprend pas ce qui lui arrive. Mais l'expérience se répète à chaque fois qu'elle est transportée par la musique qu'elle écoute. Est-elle malade ? Est-elle unique ? A-t-elle hérité cela de son père disparu ? 

Pour répondre à toutes ces questions, Allison va enquêter sur le passé de son père et ira jusqu'en Angleterre afin de rencontrer l'auteur d'un roman dont le personnage lévite comme elle sur la musique.


Mon avis sur "Allison" de Laurent Queyssi


"Allison" est un bref roman. Et à mon avis de la bonne longueur car 150 pages suffisait à traiter le sujet. Bref mais très plaisant, on se laisse porté par ce petit voyage avec Allison, Slowdive dans les oreilles, ou bien les Pixies ou My Bloody Valentine

La présence de la musique imprègne le roman de Laurent Queyssi. On y croise des tonnes de groupes, depuis les shoegazers cités plus haut avec leur dreampop planante en passant par du son plus noise, plus punk et plus grunge : Minutemen, Hüsker Dü, Nirvana, Sonic Youth, PJ Harvey, Joy Division, The Smiths et plein, plein, plein, plein d'autres. Des tas de bons groupes que j'ai écouté à un moment ou à un autre de ma vie, peut-être pas à mon adolescence (qui était plus metal que ça) mais plus tard, quand je me suis plongé vers le punk rock en découvrant plein d'autres musiques dites alternatives.

Allison était une adolescente, on a tendance à considérer ce roman comme Young Adult. Mouais. Pourquoi pas. Ce classement fonctionne à partir du moment où on considère juste l'âge d'Allison et ses questionnements. Pour le reste, la musique qui l'imprègne touchera beaucoup plus les gens de ma génération, ceux qui auront écouté ce genre de musique à un moment où l'autre, ceux qui ont vécu
à travers la musique, voyageant de concerts en concerts, voir jouant un peu de musique. Pour la jeunesse actuelle, je ne sais pas si tous ces groupes sont connus ? Néanmoins, au travers de l'expérience d'Allison, c'est probablement l'occasion de découvrir toute cette musique, voir de s'y replonger comme je l'ai fait. 

Pour le récit, cela marche assez bien. Construit sous forme de très brefs chapitres dont chacun est le titre d'un morceau rock, on avance et on suit les questionnements, peurs et étonnements d'Allison dans sa quête sur les origines de sa lévitation. Le scénario est assez simple et se laisse lire avec plaisir. On notera dans le texte, une référence, que je vois comme une sorte d'autodérision, qui veut que les romans sur le rock ne sont jamais exceptionnels mais juste une bonne raison de parler du rock. On sera d'accord pour dire que le roman de Laurent Queyssi n'est pas le grand roman de l'année, néanmoins il porte son lecteur en lévitation musicale sur les pas d'Allison durant 150 pages qu'on voit à peine passer.

Bref, "Allison" est un court roman assez plaisant. Que vous soyez adolescent aujourd'hui ou un adolescent des années 90, si vous aimez la dreampop, les shoegazers, le grunge, le punk, la noise et la musique indie des années 90, alors "Allison" vous plaira également.


A propos de Laurent Quesyssi


Laurent Queyssi est un auteur, scénariste et traducteur français. Membre fondateur de la revue Angle Mort, il anime également le podcast Le Palais des Déviants avec son camarade Etienne Barillier ainsi que le site Fahrenheit, consacré aux passionnés de livres.
"Allison" - Laurent Queyssi "Allison" - Laurent Queyssi Reviewed by Julien le Naufragé on mardi, juillet 26, 2016 Rating: 5

2 commentaires:

Concours

Fourni par Blogger.